Se préparer mentalement et physiquement

Quelque soit l’objectif visé, le marathon, épreuve mythique, n’en reste pas moins un effort physique très important. Se lancer sur un marathon sans jamais faire de sport (ou très peu) serait très fortement déconseillé. Un certificat médical ou une licence vous sont demandés et ce n’est pas anodin.

Il est vivement conseillé de réaliser un test à l’effort par des professionnels de santé avant de commencer votre préparation.

Une préparation marathon est longue (plusieurs mois). L’important est de la commencer en étant reposé.e. et non stressé.e par les préoccupations quotidiennes.

L’exigence de plusieurs sorties par semaine (parfois longues) va vous demander une disponibilité importante. Préparer un marathon c’est donc aussi prévoir d’organiser sa vie pendant plusieurs semaines pour arriver à tout concilier : autant le savoir avant !

 

De petites contraintes donc  mais qui ne sont rien au regard de l’émotion intense et des sensations uniques de passer la ligne d’un marathon, même si ce n’est pas son premier !

C’est un défi personnel, un challenge avec soi-même. Même si la fatigue peut se faire sentir pendant la phase de préparation, une gestion efficace des temps de repos, de l’alimentation et du sommeil procure vite une  sensation de bien-être.